1918 :se souvenir... Concert commémoratif à La Roque d’Anthéron

La musique entre chatoiements impressionnistes et déchirures de la guerre

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018 – 11h00 – Centre sportif et culturel Marcel Pagnol - LA ROQUE D’ANTHERON

Ce concert en commémoration du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale donne à entendre un programme aux multiples facettes et nous invite à un voyage dans la musique française de la fin du dix-neuvième siècle et du début du vingtième.

DISTRIBUTION

Chœur Régional Provence Alpes-Côte d’Azur
Michel Piquemal direction
Philippe Reymond piano
Marie Chichin, Jacques Freschel, Hélène Derrstroff, solistes
avec les récitants de La Roque d’Anthéron.

PROGRAMME

Fauré  : Madrigal & Les Djinns
Lili Boulanger : Pour les funérailles d’un soldat
Debussy : Salut printemps & Noël des enfants qui n’ont plus de maison
Gounod  : Gallia
Debussy  : Clair de lune
Lili Boulanger : D’un vieux jardin

Délicatesse du Madrigal et plongée dans le fantastique avec Les Djinns, tristesse avec Pour les funérailles d’un soldat et exaltation joyeuse du renouveau dans Salut printemps  : c’est tout un monde de sensualité sonore qui s’ouvre à nous à travers cette musique chatoyante et raffinée, souvent qualifiée d’impressionniste ; son représentant le plus éminent en est Claude Debussy dont nous célébrons cette année le centenaire de la mort.
1914. « Le monde d’hier » (S Zweig) bascule et sombre. Quatre années de « bruit et de fureur », de souffrances et de morts.
Le Noël des enfants qui n’ont plus de maison, écrit en 1915 sur des paroles de Debussy lui -même se fait l’écho d’atroces violences. « Il ne faut pas perdre un mot de ce texte ... c’est ma seule manière de faire la guerre », déclarait ce fervent patriote . Il signera désormais ses œuvres : « Claude Debussy. Musicien français ».
Avant lui, d’autres compositeurs avaient mis leur art au service de la patrie. Ainsi Gounod, en son temps, avait-il composé Gallia, un hymne à la France meurtrie après la défaite de 1870.
Quand les circonstances l’exigent, la musique sait aussi se faire militante et engagée.
Des lectures de textes ponctueront ce programme : lettres de soldats, récits, poésie…

INFORMATIONS PRATIQUES
Entrée libre dans la limite des places disponibles