Equipe artistique et pédagogique

En tête

Michel PIQUEMAL, directeur artistique

Michel Piquemal commence ses études de chant à la Maîtrise de l’ORTF, puis poursuit sa formation avec Denise Duval et Pierre Bernac pour la mélodie française, Suzanne Anders et Paul von Schilawski au Mozarteum de Salzbourg pour l’interprétation du Lied.
En 1978, il fonde l’Ensemble Vocal Michel Piquemal avec lequel il crée des oeuvres de François Vercken, Roger Calmel, Jacques Casterède, Kamillo Lendvay, Marcel Landowski, Jean Guillou et Jean-Louis Florentz.
De 1985 à 1994, il enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 1987, il se voit confier la direction du Choeur Régional Vittoria d’Ile de France et du Choeur Régional Provence Alpes Côte d’Azur. Michel Piquemal est invité à diriger de nombreux orchestres : les orchestres de Bordeaux, Cannes, Marseille, Nice, Avignon, Nancy, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre National d’Ile de France, l’Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire, l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre Symphonique d’Etat Hongrois, l’Orchestre de la Radio de Budapest, l’Orchestre de Bucarest, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre de Bretagne, l’Orchestre des Concerts Lamoureux, etc.

Sa discographie est riche et diversifiée. En tant que baryton, il a enregistré des œuvres de Liszt, Sauguet, Lalo, Rossini et récemment, avec la pianiste Christine Lajarrige, des mélodies de Poulenc.Avec ses diverses formations, ont été réalisés des enregistrements consacrés à Rossini, Mendelssohn, Brahms, Schubert, Cornelius, Donizetti, Fauré, Ropartz, Poulenc, Lendvay, Duruflé, Honegger et Tomasi.
À la tête de son ensemble vocal, Michel Piquemal remporte en 1996 les 3èmes Victoires de la Musique Classique avec l’enregistrement consacré à l’intégrale de la musique sacrée de Maurice Duruflé, paru chez Naxos. Deux ans plus tard, c’est avec Le Roi David d’Honegger, enregistré pour le même label, cette fois avec le Chœur Régional Vittoria d’Ile de France, qu’il obtient la même récompense (5èmes du nom).
Michel Piquemal donne un cours d’interprétation de mélodies françaises à l’Académie
Internationale d’été de Nice depuis 1994. Officier des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d’Honneur, il a reçu le prix hongrois Pro Artibus.

Enfin, il convient de noter les trois enregistrements réalisés avec le Chœur Régional PACA : Cornelius, Donizetti, Tomasi. Enregistrements qui font référence à l’étranger, notamment au Canada, aux USA et au Japon.
Tomasi a fait l’objet du film intitulé Le Requiem perdu, plusieurs fois diffusé sur Arte et Mezzo.


Nicole BLANCHI, chef du Vocal Côte d’Azur

Après des études de piano avec Henriette Nadal, puis d’orgue avec René Saorgin et de clavecin dans la classe d’Huguette Grémy-Chauliac au Conservatoire de Nice, Nicole Blanchi obtient un prix de chant à l’Académie de Monaco dans la classe de Georges Vaillant, puis s’attache à la direction de chœur, parallèlement à sa carrière d’enseignante.

Avec l’Ensemble Vocal qu’elle fonde et qui porte son nom, elle acquiert la notoriété dans le domaine des productions chorales, comme en attestent ses collaborations avec Anne-Marie Deschamps, Rachid Safir, Jean-Claude Malgoire, Gilbert Bezzina, Philippe Bender ou Michel Piquemal, qu’elle rejoint ainsi lors de la création du Choeur Régional en 1989 et en dirige depuis cette date la partie Côte d’Azur.
Avec ce chœur elle aborde un large répertoire de motets de toutes époques a capella ou avec orchestre, d’oratorios, et aussi le très beau répertoire profane pour chœur, ou chœur et piano.

En 2002, elle crée l’orchestre symphonique amateur Sympho-Sophia qui a largement participé depuis sa création à faire connaître dans notre région les œuvres symphoniques du compositeur Pierre-Philippe Bauzin disparu à Nice en 2005.


Bruno RASTIER, chef de chœur du Vocal Provence

Bruno Rastier est un musicien au parcours atypique. Né en 1965 à Aix-en-Provence, il suit dès 6 ans et pendant 15 ans l’enseignement du flûtiste solo de l’Opéra de Paris Michel Plockyn. Il obtient son Prix d’Excellence en flûte traversière à l’âge de 14 ans. Il dirige son premier chœur dès 16 ans, et décide de poursuivre des études en école de commerce puis de sillonner l’Europe pour un des leaders du monde de la haute technologie en s’installant quelques années en Allemagne, en Autriche et à Prague.

C’est ainsi qu’il décide de se consacrer entièrement à sa passion première, la musique. Lauréat d’un premier prix du conservatoire de Paris en direction de chœur (Diplôme d’Etudes Musicales) avec félicitations à l’unanimité du jury, et du diplôme d’Etat, il est appelé par le chef d’orchestre et de chœur luxembourgeois Pierre Cao en 2005 pour développer à ses côtés le chœur professionnel Arsys Bourgogne et le festival les Rencontres Musicales de Vézelay. Il en sera le délégué général pendant 10 ans.

Depuis 2016, il est le directeur artistique et musical fondateur du chœur professionnel et du projet choral Hysope basé à Aix-en-Provence. En avril 2016, il est nommé chef associé du chœur régional Provence-Alpes-Côte d’Azur - Vocal Provence.


Philippe REYMOND, pianiste du Vocal Provence

Elève de Pierre Sancan et de Gabriel Tacchino, Philippe Reymond s’intéresse très tôt à la musique de chambre et à l’accompagnement. Il accompagne le Concours International de Marnenkirchen (Allemagne), le stage de Gabriel Bacquier à Aix en Provence, des stages d’interprétation de la Mélodie Française avec Michel Piquemal, des auditions de chanteurs au National Opéra de Londres…
Il est le partenaire privilégié de Michel Piquemal au Chœur Régional Provence Alpes Côte d’Azur avec lequel il interprète entre autres la Petite Messe Solennelle de Rossini, la Suite pour piano et Chœurs en vocalise de Georges Migot, Un Requiem Allemand de Brahms dans la version pour deux pianos, Carmina Burana pour deux pianos avec l’Opéra de Nice…

Il collabore également avec François-Xavier Bilger, Klaus Weise, Fernando Eldoro, Philippe Bender, Danièle Borst, Béatrice Uria-Monzon, Jean-Luc Viala, Christian Papis, Vincent Le Texier, et bien d’autres artistes.
Phlippe Reymond enregistre un premier CD parrainé par Pierre Barbizet avec le Duo d’Iris (flûte et piano chez l’Empreinte digitale), puis un second avec Roland Müller, violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France (chez Sonpact).

En parallèle, Philippe Reymond est professeur de piano à l’Ecole Nationale des Alpes de Haute Provence.


Renaud MOUTIER, pianiste du Vocal Côte d’Azur

Né en 1982 à Lyon, Renaud Moutier commence le piano à l’âge de six ans.
En 2002, après avoir obtenu ses premiers prix de piano des Conservatoires Régionaux de Lyon et de Paris-Boulogne (dans la classe de Marie-Paule Siruguet), Renaud Moutier se perfectionne ensuite au Koninkjlik Conservatorium de Bruxelles, en Suisse, à Marseille auprès de Bernard Dascoli, et lors de Master Class auprès de grands maîtres tels que Ronald Brautigam, Hortense Cartier-Bresson, le chef d’orchestre Jordi Mora et Paul Badura-Skoda.

Pianiste accompagnateur du Chœur Régional Paca depuis 2008, il se produit régulièrement au sein de cet ensemble vocal, notamment au festival d’Art Sacré d’Antibes, au festival d’Art Sacré de Marseille dans la version deux pianos du Requiem Allemand de Brahms, sous la direction de Michel Piquemal.

On a pu l’entendre en soliste à Piano à Levens avec son épouse Laetitia Emin, dans le cadre du festival Notes et Parfums à Grasse, à Biot, au château Grimaldi de Cagnes-sur-Mer dans un programme autour des œuvres du plasticien Armand Scholtès.
On l’entendra prochainement avec l’orchestre de Cannes dans la nouvelle scène 55 de Mougins. Renaud Moutier enseigne aux Conservatoires d’Antibes et de Mougins.