Requiem de Fauré

Concert participatif

SAMEDI 21 SEPTEMBRE – 20h30 – Cathédrale Saint-Sauveur – AIX-EN-PROVENCE

Ce concert est participatif ! Vous pouvez vous joindre au Chœur pour interpréter le Requiem. En savoir plus

Cheminer vers la lumière...

PROGRAMME

César Franck : Prélude, Fugue et Variation, op. 18 FWV 30
Gabriel Fauré :
Cantique de Jean Racine
Messe basse
Messe de Requiem en ré mineur, op. 48

DISTRIBUTION

Chœur régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
Michel Piquemal direction
Marie Chichin soprano
Jacques Freschel baryton
Grégoire Rolland orgue

C’est sur le modèle de Bach, que César Franck, immense organiste, compose Prélude et fugue Op. 18 une page au langage coloré, aux harmonies riches et pleines.

Courte, mais tout aussi magnifique œuvre composée en 1864, le Cantique de Jean Racine commence par une introduction instrumentale à la suite de laquelle chacune des voix rentre à son tour, en commençant par les basses. Le texte à l’origine de l’œuvre a été écrit par le dramaturge Jean Racine. Cette œuvre solennelle est devenue un grand classique du répertoire choral.

En août 1881, en villégiature à Villerville, Fauré et Messager écrivent la Messe des pêcheurs. Elle était destinée à l’origine, aux dames de ce village normand et aux jeunes filles en vacances dans le but de soutenir l’association locale des pêcheurs.
En 1907, Fauré publie chez l’éditeur Heugel & Cie une nouvelle version de cette messe, sous le titre de Messe Basse en ôtant le Kyrie et le O Salutaris de Messager ainsi que son Gloria et en introduisant un nouveau Kyrie et un Benedictus.

De son Requiem, Gabriel Fauré écrivait : « Mon Requiem... on a dit qu’il n’exprimait pas l’effroi de la mort. Mais c’est ainsi que je sens la mort comme une délivrance heureuse, une aspiration au bonheur d’au-delà, plutôt que comme un passage douloureux... Peut-être ai-je cherché d’instinct à sortir du convenu, voilà si longtemps que j’accompagne à l’orgue des services d’enterrement. J’en ai par-dessus la tête. J’ai voulu faire autre chose. »

C’est après la mort de son père en 1885 qu’il commence à composer l’œuvre. Cette disparition a, semble-t-il, profondément marqué la sensibilité du musicien, infléchissant son esthétique et suscitant une propension à la tristesse et à la méditation. Fauré achèvera le Requiem peu après la mort de sa mère. Il est joué pour la première fois, en 1888, à l’église de la Madeleine à Paris. Cette partition noble et raffinée exhale une douceur mystérieuse et une grande tendresse.

INFORMATIONS ET RESERVATIONS
Plein tarif : 18€ / Tarif réduit : 15€
04 65 05 08 18 – contact@choeurpaca.fr

Billetterie sur place le soir du concert
Placement libre